Charte BIOCOOP


CHARTE BIOCOOP

 

Le réseau des magasins Biocoop a pour objectif le développement de l’agriculture biologique par la distribution dans un esprit d’équité et de coopération, des produits qui en sont issus

 

En partenariat avec les groupements de producteurs, il crée des filières équitables fondées sur le respect de critères sociaux et écologiques exigeants.

Il s’engage sur la transparence de ses activités et la traçabilité de ses approvisionnements.

Présent dans les instances professionnelles, il veille à la qualité de l’agriculture biologique.

Les biocoops sont des lieux d’échanges et de sensibilisation pour une consom’action responsable.

Le développement de l’agriculture biologique souhaité par Biocoop s’articule autour des principes suivants :

SOLIDARITE

 avec les producteurs et transformateurs, en favorisant des échanges fondés sur la confiance et le respect des engagements mutuels.

avec les producteurs du sud, par le soutien à une agriculture et une distribution qui assurent leur autonomie et favorise un développement durable.

 entre les biocoops, en encourageant la coopération.

dans les biocoops, par des relations entre consommateurs, gérants, administrateurs et salariés fondées sur l’échange et la participation.

QUALITE

 des produits alimentaires et écoproduits en encourageant les entreprises à taille humaine qui minimisent les coûts écologiques de fabrication et de distribution.

 de l’acte de vente, par la formation, l’information, et la responsabilisation des salariés des magasins biocoops. o de l’acte d’achat des consommateurs, par une sensibilisation aux conditions de production et de distribution, les conduisant à une démarche globale de consom’acteurs.

TRANSPARENCE

 la transparence par la communication des objectifs poursuivis, des règles de fonctionnement et des résultats obtenus afin de maintenir un climat de confiance entre tous les partenaires.

Cette charte s’exprime dans l’application d’un cahier des charges garant de l’engagement des magasins Biocoop pour la planète et la santé de l’homme.

LE CONTRÔLE

Les magasins Biocoop sont contrôlés sur le respect de ces règles (entre autres). Contrôle externe depuis 2010 par « Véritas » (organisme indépendant qui donne également les certificats et licences bio).

La coopérative Biocoop finance ces contrôleurs pour vérifier nos magasins sous l’enseigne BIOCOOP.

Le non respect va jusqu’à l’excusions du magasin du réseau Biocoop.

Cette charte se traduit dans nos magasins de Touraine par :

1)-Les producteurs locaux (150Km à la ronde du magasin) . Ainsi, selon les saisons, jusqu’à 35 % des produits peuvent être locaux dans notre rayon fruits et légumes.

Viennent ensuite au même niveau d’une part :

2)-Les groupements de producteurs Français dans des exploitations 100% bio, qui s’organisent pour répartir les cultures ainsi que les risques.

Et d’autre part, les agriculteurs Français, dans des exploitations 100% bio.

3)-Puis arrivent les fournisseurs Européens et après seulement les fournisseurs Hors Europe.

Mais attention le tout dans le respect du cahier des charges de la Coopérative Biocoop :

– Respect de la saisonnalité : et oui ! pas de tomate, ni de courgette en hiver.

Respect du Biotope d’origine : les pommes viennent de Touraine quasiment 10 mois par an et en été d’Italie.

Par contre pas de pomme de nouvelle zélande! Et oui à l’origine la nouvelle zélande ne produit pas de pomme . De la pomme de Touraine,  à la rigueur d’Italie, mais pas plus loin! De plus le transport par avion est INTERDIT chez Biocoop.